Tout ce qu’il faut  savoir avant d’ouvrir un food truck


Tout ce qu’il faut  savoir avant d’ouvrir un food truck

Une activité qui existe depuis longtemps et qui a de plus en plus la côte parmi les entreprises en pleine expansion est celle de la restauration ambulante. Les food trucks se situent parmi ces entreprises de commerce ambulant qui vont au plus près des clients. Ce concept de restaurant vient tout droit de New York, offrant un nouveau mode de restauration rapide et de qualité. Cependant, il ne suffit pas de s’acheter un food truck « camion-restaurant » pour pouvoir faire de cette activité son entreprise. Plusieurs démarches sont à faire au niveau juridique et plusieurs étapes sont à suivre pour mettre sur pied son projet. En effet, C’est une activité permettant à des personnes de devenir de grands entrepreneurs dans ce domaine. Vous allez pouvoir vous faire une idée des étapes à suivre ainsi que des formalités à accomplir afin d’ouvrir votre food truck.

1ère étape : le concept

concept food truck

Pour pouvoir se plancher sur le business plan, il faut déterminer le concept de votre food truck pour mieux cerner les futurs clients et ainsi avoir une politique de vente bien défini. De plus, le choix de l’offre doit être pensé avec beaucoup de soin. Le service peut se baser sur la cuisine du terroir, des sushis, des hamburgers ou se spécialiser dans une vision spécifique de la restauration avec des produits bio ou végan.

L’originalité et l’identité doivent être beaucoup joués, à commencer par le choix du nom de l’entreprise à ouvrir, les menus proposés dans la carte et le look du camion. Tout cela s’avère primordiale fin de déterminer les clients cibles que l’entrepreneur veut acquérir et par conséquent trouver la ligne directrice du business plan de votre food truck.      

2ᵉ étape : l’étude de marché

Un passage obligé que chaque entrepreneur connaît en matière de montage de projet est l’étude de marché. C’est grâce  à cela que vous saurez si le concept sera durable ou non.

En effet, cette phase reste idéale. Il  faut bien préparer son plan de création pour éviter d’avoir de mauvaise surprise au fil de la réalisation du business.

L’analyse de création d’un food truck sera constituée de  3 points :

La détermination des opportunités et des menaces

L’analyse de la concurrence (part de marché, concurrents, etc.)

L’analyse de l’environnement de votre projet (clients cible, emplacements, la logistique, les fournisseurs, etc.)

Bien étudier le marché vous  permettra également de déterminer les réelles attentes des clients en termes de restauration (plats et boissons)  et les potentiels de votre plan de création de food truck. Réaliser correctement l’étude de marché assurera une bonne base pour votre business et vous aidera même dans la recherche de financement.

La chambre de commerce vous sera d’une grande aide pour répondre à des questions sur la création de votre entreprise de food truck.

3ᵉ étape : les formations obligatoires

 Formation-a-lhygiene-alimentaire

Les réglementations qui régissent une ouverture de restaurant sont les même qui dirigent les food trucks. En effet, c’est un emplacement dédié à la vente de nourriture, donc les personnes y travaillant doivent savoir respecter l’hygiène des produits alimentaires, la propreté en cuisine et des alentours. De ce fait, des formations sont donc obligatoires à suivre si vous voulez mettre en place un food truck.

Formation à l’hygiène alimentaire

Formation permis d’exploitation

Stages de préparation à l’Installation (à l’ouverture)

4ᵉ étape : le démarche juridique et les formalités

Dans la création d’entreprises, il faut réaliser plusieurs démarches en matière d’autorisation, de statut juridique et de licence.

Carte d’activité ambulante : cela s’avère nécessaire si votre activité peut vous mener à une place hors de la commune où se situe votre siège. Sa demande peut se faire lors de l’enregistrement de votre société.

Autorisation temporaire d’emplacement

Le chef d’entreprise se doit de se mettre à jour concernant ce type d’autorisation pour son emplacement tout au long de l’activité de la société de food truck.

L’entrepreneur doit également procéder à la déclaration de son entreprise à la chambre de commerce. Nombreux sont les critères à prendre en compte pour choisir le statut de votre société. Le statut le plus risqué pour une activité de food truck est celui d’entreprise individuelle.

En effet, on note le statut d’entreprise individuelle (statut d’auto-entrepreneur) ou la création d’une société avec le statut de SARL ou SAS. En choisissant le statut d’auto-entrepreneur, cela impliquera le plafonnement du chiffre d’affaires de votre activité.

Après la rédaction des statuts sur la création d’entreprise, ces statuts seront ensuite enregistrés au SIE.

5ᵉ étape : le camion

camion

Trouver le véhicule idéal est très important dans la concrétisation du projet de création d’un food truck. Le choix pour un achat doit se baser sur ces points :

Un camion neuf, ayant un prix assez élevé mais facile à adapter à votre projet

Un véhicule d’occasion, moins coûteux mais transformation à prévoir

-Un camion à louer, dans l’attente de plus d’apport financier

Pour information pour votre achat, le prix d’un camion pour food truck oscille entre 20 000 jusqu’à 100 000 euros, s’il est déjà aménagé avec la cuisine. Nonobstant, il vous est possible de trouver un véhicule de food trucks d’occasion avec un prix aux environs de 20 000 euros.

Bref, avant l’ouverture de ce type de restaurant ambulant et l’achat de food truck, il est essentiel de prendre ligne par ligne  tous ces démarches. Bien sûr, les plats et boissons pouvant y être proposés importent beaucoup. Toutefois, rester professionnel et raisonnable avec la mise en place d’un projet reste primordial. Eh oui, ouvrir une activité de restauration est un business en plein essor, il faut juste trouver les meilleurs emplacements et suivre une formation en qualité et hygiène, tout en respectant les formalités.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *