Astuces pour réussir son restaurant ambulant


Astuces pour réussir son restaurant ambulant

La création d’un food truck ou restaurant ambulant est devenue une tendance dans le domaine de la restauration. Il s’agit d’un nouveau concept né en Etats-Unis alors que désormais, dans les villes européennes, vous trouverez au moins une place où un camion-restaurant s’installe. Comme activité, un food truck propose des produits alimentaires à emporter ou à manger sur place : pizza, burger, boissons… Vu son originalité et sa convivialité, l’ouverture d’un restaurant ambulant semble une idée de business qui marche. Cependant, comme tout projet de création d’entreprise, l’entrepreneur doit suivre quelques conseils tant sur le plan juridique que technico-économique.

Les questions à poser avant la création d’un restaurant ambulant

création d’un Food truck

Certes, l’ouverture d’un food truck est souvent considérée comme une autre manière de faire la différence vis-à-vis des restaurants classiques et des fast food. Toutefois, la concurrence est rude dans le secteur de la restauration, notamment au lancement de votre activité, même si un camion-restaurant attire le public davantage.

Pour éviter que votre restaurant ambulant ferme sa porte dans les premiers mois de son activité, posez-vous au moins les deux questions suivantes :

  • Etes-vous vraiment motivé à entamer votre projet de création de food truck ?
  • Avez-vous les connaissances et les compétences nécessaires pour gérer une société ? Si la réponse en est non, vous devriez suivre une formation pour pouvoir exercer ce métier.

Elaboration du concept

Compte tenu de votre ambition et des besoins des clients, élaborez le meilleur concept qui vous permettra de vous faire démarquer face à la concurrence. Vous pouvez choisir entre le concept de food truck basé sur le type de produits mis en vente : pizza, burger, cuisine du monde, boissons… Mais vous pouvez également opter pour un modèle de food truck basé sur une vision originale de la restauration : végétarien, vegan, bio… Pour devancer ses concurrents dès l’ouverture de son entreprise, l’entrepreneur de food truck doit faire preuve d’originalité que ce soit au niveau du nom de l’entreprise, de la déco du camion-restaurant voire le nom de chaque plat proposé sur la carte.

La nécessité d’une étude de marché

Après avoir établi le concept, procédez à une analyse de marché afin de savoir plus sur le potentiel de votre food truck. Une analyse du secteur de restauration rapide dans la zone d’implantation de votre entreprise vous permet de connaitre vos principaux concurrents, les fournisseurs, la clientèle et ses besoins. Elle servira d’un outil de décision au lancement de votre projet et pour voir comment gagner plus de chances de réussir le restaurant ambulant.

Une descente sur terrain permet de rencontrer votre future clientèle. Vous allez les interroger sur les types de produits qu’ils cherchent, leurs motivations (qualité de service, stationnement du camion, prix…) et ce qui pourrait les empêcher à acheter chez un food truck. Cette étude permet également d’établir le profil de vos futurs clients : âge, sexe, activité, habitudes de consommation…

Choix du véhicule et de son emplacement

choix du véhicule food truck

Il s’agit de l’étape la plus critique de la création de food truck. Le camion sert comme la place où la cuisine sera réalisée tout en étant l’interface directe entre la société de food truck et le public. Vous pouvez opter pour :

– l’achat d’une auto déjà équipée pour répondre aux exigences des normes d’hygiène et de sécurité appliquées à une entreprise de restauration collective,

– la transformation de votre propre auto en un camion-restaurant tout en fournissant les équipements de cuisine et de restaurant conformément aux normes d’hygiène et de sécurité en vigueur. Une formation obligatoire en Hygiène et Sécurité Alimentaire doit être suivie par le restaurateur.

Quant au choix de l’emplacement de votre restaurant ambulant, c’est également une étape cruciale dans l’élaboration de votre dessein. Pour que votre entreprise atteint le maximum de clients, installez-la dans une zone de chalandise suffisante, à proximité d’un axe routier, avec facilité de stationnement, et tout près des lieux de vie.

Après, procédez aux démarches et formalités administratives en commençant par demander les autorisations d’occupation temporaire (AOT) moyennant un droit à payer à la mairie.  

Rédaction du business plan

Si vous trouvez que votre projet de création d’entreprise de food truck est opportune, il est temps de rencontrer un prêteur pour obtenir un financement. Afin de convaincre votre banquier, un bon business plan doit être présenté. Le but en est de prouver au bailleur que votre investissement est rentable.

Choix du statut juridique

En droit des affaires, le choix du statut juridique est une étape obligatoire dans la création d’une entreprise. Le food truck ne peut pas s’en passer. Cela impactera sur la vie et la gestion de votre entreprise. Ainsi, vous pouvez choisir entre trois types de statut juridique :

  • SARL ou Société à Responsabilité Limitée : le principal avantage d’une SARL réside dans la limite des responsabilités des associés au montant de leurs apports à la constitution de la société. L’inconvénient principal d’une SARL est l’impossibilité de réclamer que le montant du capital du véhicule-restaurant.
  • EURL ou Entreprise unipersonnelle à Responsabilité Limitée : c’est une SARL constituée par un seul associé.
  • Statut d’auto-entrepreneur : les bénéfices réalisés par le food truck sont soumis à l’impôt sur le revenu (IR) étant donné que l’auto-entreprise est gérée par son unique fondateur.

Les démarches administratives à faire

Les formalités administratives relatives à la création d’un restaurant ambulant sont nombreuses. Primo, vous devez enregistrer votre entreprise au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et au Centre de Commerce et de l’Industrie (CCI). Un permis d’exploitation est aussi à préparer. Si vous vendez des boissons dans votre food truck, vous devez obtenir une licence petit restaurant (boissons de deuxième catégorie) ou une licence restaurant (boissons de troisième et quatrième catégories).

Assurer la réussite de votre food truck avec la méthode 5P

Menus Food truck

Résumons ces conseils plus haut à l’aide de cet outil. Pour réussir l’ouverture de food truck, revoyez ces cinq composantes :

  • Produits : une carte proposant des spécialités culinaires originales et de qualité qui font briller votre food truck.
  • Prix : balancer entre le tarif moyen proposé en restauration rapide et celui des restaurants traditionnels pour avoir un prix à la portée du grand public.
  • Promotion : Faites parler de vous sur tous les réseaux et équipez votre camion d’un traceur GPS et d’une connexion internet pour que les clients puissent suivre en temps réel l’évolution de votre offre ainsi que la localisation de votre véhicule.
  • Place : Optez pour un camion sur-mesure conforme aux normes et un emplacement propice à votre activité.
  • Plan d’affaire : cela concerne l’étape de rédaction d’un business plan efficace pour persuader votre banque quant à la rentabilité de votre investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *